Le Cerf-Volant

Qu'est ce qu'un cerf-volant ?

Le cerf-volant, au pluriel des cerfs-volants, est un aérodyne, c'est-à-dire engin volant plus lourd que l'air, habituellement sans passager et manœuvré ou simplement rattaché au sol à l'aide d'un ou plusieurs fils. Il est généralement fabriqué avec de la toile et éventuellement une armature rigide.


Fabrication ?

Traditionnellement, le cerf-volant est composé d'une armature de bois, de canne ou de bambou (entier ou refendu) sur laquelle est tendue une voilure de papier ou de tissu léger.

Encore de nos jours en Asie, dans le Pacifique ou aux Antilles, on fabrique des cerfs-volants avec des feuilles d'arbres ou de fougères épiphytes.

Les cerfs-volants modernes privilégient les matériaux composites, baguettes en fibre de verre (souple) ou de carbone (rigide), toile de spi en nylon enduit de polyuréthane.

Les lignes de retenue doivent être solides et légères, et, dans le cas des cerfs-volants pilotables, inextensibles et glissantes. Dans ce cas, les fines drisses de polyéthylène donnent les meilleurs résultats. On trouve aussi des lignes de polyamide ou de polyester sur les cerfs-volants bas ou entrée de gamme.

On rencontre des cerfs-volants sans armature (ou contenant une simple baguette souple à l'avant tel que le modèle CQUAD de Peter Lynn).
Inventé dans les années soixante, le parafoil est constitué de deux plans de toile l'un au-dessus de l'autre, réunis par des cloisons qui donnent son profil à l'aile.
Ces cloisons délimitent des caissons, qui sont ouverts à l'avant, et qui se gonflent avec la pression du vent et la vitesse relative du cerf-volant, donnant à l'aile sa rigidité.
C'est l'ancêtre des parapentes et parachutes modernes. Ces ailes sont le plus souvent utilisées pour la traction terrestre.