club de parapente du Vercors
club de parapente du Vercors
informations pratiques
sites parapente du Vercors Nord
forum et petites annonces
selections de sites
ressources diverses
Accueil > Ressources diverses

lexique parapentesque

Tu t’es fait scotcher toi ? Non, non, jamais entre les repas...

Evitez les lapsus et les réflexions incongrues ! Plongez-vous à corps perdu dans ce délicieux vocabulaire propre à notre milieu ; Pour le pire et pour le meilleur !

En fin de cet article, vous trouverez quelques liens vers des lexiques plus ou moins sérieux (savez vous ce qu’est un Aâgadaâa ?)

mis à jour le 3 septembre 2004

Le lexique du club

+1 (+1 m/s au vario) Coooooll !

+2 (+2 m/s au vario) Sympa !

+3 (+3 m/s au vario) Pas mal !

+4 (+4 m/s au vario) Gaz !

+5 (+5 m/s au vario) Pffoouuu...

+6 (+6 m/s au vario) Oulala, oulala... !?

+7 (+7 m/s au vario) Aïe ? Aïe ? Aïe ?

+8 (+8 m/s au vario) Noooonnnn !

+9 (+9 m/s au vario) Au secours !

+10 et au-delà (+10 m/s au vario) Aaaaaahhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!

360 Manœuvre de descente rapide assez impressionnante consistant à tourner en rond. Plus on tourne serré, plus on descend vite. C’est principalement la tolérance du pilote qui limite la vitesse de descente.

Abréviation Le mécanisme de base du langage parapentesque. Permet de transmettre le maximum d’information dans le minimum de temps. Extrêmement utile au bar de l’attéro ; Cela permet de finir son histoire avant que ton interlocuteur trop pressé de raconter la sienne te coupe la parole...

(se faire)Appuyer sur la tête Un phénomène aérologique donne l’impression que quelqu’un la haut est en train d’appuyer sur le parapente et le pilote pour le faire descendre.

Attéro Abréviation d’atterrissage

Autorotation Figure généralement involontaire (suite à un incident de vol) où la voile, en l’absence de réaction du pilote, se met à tourner de plus en plus vite.

B Autre manœuvre de descente rapide dont la principale particularité est de partager les pratiquants en deux camps : les pro-B et les anti-B.

(se)Bâcher En parlant du ciel : Celui-ci est en train de se couvrir. Plutôt employé pour un voile de stratus ou autres nuages sans danger pour le parapente mais rendant les conditions aérologiques beaucoup plus calmes (ou sans intérêt selon le point de vue).

Bar de l’attéro Ben, le bar qui est à l’atterrissage quoi !

Biroute Synonyme de manche à air

Bouffée de vent nul Se dit généralement au décollage lorsque le vent vient de derrière (très mauvais pour décoller) et qu’il y a de rare créneaux sans aucun vent (acceptable pour décoller).

Boulet de canon Phénomène aérologique violent donnant l’impression d’être percuté par une grosse bulle d’air ascendante (voir champ de mine).

Bump-tolerance Tolérance du pilote aux conditions aérologiques fortes.

Bulle Les ascendances sont partagées en plusieurs catégories dont les bulles qui sont vraiment ressenties comme une bulle d’air chaud ascendante. On dit bullette pour une petite bulle et boulet de canon pour une bulle pas fréquentable.

Casser la finesse Détériorer le plané de son aile pour la faire descendre par des astuces de pilotage (par exemple pour se poser dans une pente).

Champ de mine Zone aérologique extrêmement perturbée, désagréable voir dangereuse.

Charge alaire Rapport poids du pilote/surface de l’aile. Grand sujet de discussion au bar de l’attéro...

(se)Charger En parlant du ciel : Celui-ci devient de plus en plus nuageux. S’emploie généralement en parlant de nuages bourgeonnant type cumulus voire cumulo-nimbus. Il est généralement temps d’aller se poser...

(c’est)Chaussette En parlant de la biroute (manche à air) pour indiquer qu’elle pends lamentablement (comme une chaussette quoi !). Ne pas confondre avec c’est josette...

Clé Suite à une mauvaise préparation au décollage (prévol), une ou plusieurs suspente font des nœuds...

Contré Se dit lorsque la vitesse sol diminue énormément (due à un vent contraire par exemple)

Courir Lorsque le vent de face est faible au décollage, il faut courir vite...

Cratériser Dans certaines conditions aérologiques ou avec un pilotage mal adapté, le joli plané à l’atterrissage se transforme en un contact plutôt brutal avec la surface de la planète.

Cravate Suite à une mauvaise préparation au décollage (prévol) ou suite à un incident de vol, un bout d’aile reste coincé dans les suspentes

Crevette Joli figure (généralement involontaire et de courte durée) ou la voile fait bravo : les deux extrémités de l’aile tendent à se toucher...

Cunimb Abréviation de cumulo-nimbus, nuage d’orage. Certains de ces nuages présentent un danger même pour un avion de ligne, alors un parapente...

Déclenchement (thermique) Instant où une colonne d’air (ou une bulle) quitte le sol pour s’élever dans l’air

Déco Abréviation de décollage

Décrochage Etat de la voile (recherché ou non) où celle-ci cesse complètement de voler (au sens physique du terme). En parapente, pour un pilote moyen, la sortie de cette situation présente des risques réels (risque de se retrouver dans sa voile).

Décrochage asymétrique Variante du décrochage ou seul un côté de la voile décroche. La sortie est encore plus difficile qu’avec un décrochage complet.

Dégueulante Autre petit nom affectueux pour un courant descendant.

(se faire)Détruire Conditions aérologiques très fortes donnant l’impression que quelqu’un a décidé d’avoir votre peau en l’air.

(se faire)Enfoncer Synonyme de se faire appuyer sur la tête.

Enfumer (quelqu’un) Se dit généralement quand on monte ou qu’on avance plus vite qu’un autre aéronef.

Envoyer du gros Terme d’acrobate. Pour indiquer que l’on va s’essayer à quelques manœuvre aériennes particulièrement engagées. Par extension pour le pilote lambda, en parlant de conditions excellentes voir excessives : « ça va envoyer du gros ! »

Fermeture Type d’incident de vol ou une partie de l’aile « se dégonfle ». On a des fermetures du bout, du tiers, de la moitié, des deux tiers de l’aile... L’un des incident de vol les plus commun.

Finesse air Généralement abrégée en finesse tout court : exactement le rapport de la vitesse horizontale sur la vitesse verticale dans l’air. Plus la finesse est élevée, mieux l’aéronef plane (vole longtemps et loin).

Finesse sol Même chose que pour la finesse air mais en prenant le sol comme référence. La finesse sol se dégrade quand il y a du vent de face ou un courant descendant. La finesse sol s’améliore quand il y a du vent de cul ou un courant ascendant.

Franc cul Il n’y a aucune hésitation possible le vent vient de l’arrière du décollage et ça ne décollera pas. Autre variante : il s’est posé franc cul pour indiquer qu’il a posé avec du vent arrière (très mauvais).

Frontale Fermeture de l’ensemble du bord d’attaque du parapente. Une grosse frontale peut être un incident très impressionnant (après une ou deux bières la petite frontale devient une énaurme frontale...)

(faire)Fumer le vario +4/+5/+6 ?

Galoper Conditions au décollage encore plus foireuses. Il ne faut pas courir mais galoper.

(du)Gros voir champ de mine, boulets de canon, détruire, +6 et au-delà...

(faire)Hurler le vario +7/+8/+9/+10 et au-delà

Marsouiner Technique de vol consistant à optimiser la vitesse de progression plutôt que l’exploitation des thermiques.

Navette Le côté moins agréable de notre activité. Après être descendu, il faut remonter au décollage. On a les navettes pour aller au décollage et les navettes pour aller chercher les navettes (navette au carré) et les navettes pour aller chercher les navettes qui ont permis d’aller chercher les navettes (navette au cube)...

Navetteuse, navetteur Espèce sympathique et finalement assez rare qui monte les pratiquants au décollage mais qui ne pratique pas elle-même (permet d’éviter les navettes au carré)

Oreilles Manœuvre de descente consistant à replier les extrémités du parapente.

(du)Petit Un peu plus que 0 m/s au vario

Pétole Pas de vent

Poser à reculons Technique d’atterrissage originale et généralement pas voulue consistant à atterrir face au vent mais en reculant face au sol.

Plafond Altitude où les ascendances s’arrêtent. On dit « faire le plafond » quand l’ascendance qu’on exploite ralentit puis s’arrête.

Plouf Vol tranquille (ou ennuyeux selon le point de vue) où on ne trouve peu ou pas d’ascendance (on se pose assez vite à l’atterrissage).

Plouf amélioré Concept intéressant désignant un vol tranquille que l’on s’efforce de rallonger en exploitant de maigres ascendances.

(envoyer la)Poudre Synonyme de « envoyer du gros ».

Prévol Ensemble de vérification sur la voile et sur l’harnachement du pilote avant de décoller.

Repose (au déco) Après avoir décollé et gagné de l’altitude, se reposer à l’endroit d’où on a décollé.

(se faire)Satelliser Trouver une ascendance particulièrement énergique et régulière qui vous envoie haut et très rapidement

Scotché Face au vent, la vitesse sol est quasiment nulle. On a plus l’impression d’être sous une mongolfière que sous un parapente.

Se faire les deux mots magiques de l’activité qui montrent bien que notre activité est régie par de mauvais génies et lutins que l’on ne peut même pas nommer :
- se faire satelliser (par le lutin satéo qui souffle vers le haut pour te faire monter) ;
- se faire peur (par le génie pereu(luisant), qui distille le doute et l’angoisse) ;
- se faire scotcher (par le lutin whiskey qui lance des mauvais sorts pour t’immobiliser).

Sous le vent(relief) Voler dans la zone qui n’est pas exposée au vent (par exemple pour un vent météo venant du Nord, voler au Sud d’un relief). Généralement désagréable, souvent malsain, parfois dangereux.

Thermique blanc Tout thermique qui monte finit par s’arrêter. En général, le sommet d’un thermique est matérialisé par un nuage de type cumulus...

Thermique bleu Parfois le sommet du thermique n’est pas matérialisé par un nuage, le ciel restant bleu à l’emplacement où il s’arrête...

Transition Période d’un vol où on tente d’avancer (généralement pour aller d’un relief à un autre) plutôt que de monter

(se)Vacher Improviser un atterrissage hors d’un atterrissage officiel.

Vario Abrégé de altimètre-variomètre. Les joueurs sur ordinateurs on le joystick (bâton de joie), nous nous avons le vario, petite boîte qui indique l’altitude, le taux de montée (en m/s). Fait bip bip quand on monte et meuh meuh quand on descend. Chacun son truc...

Vent de cul Se dit quand le vent vient de derrière (on économise 2 syllabes). Se combine à diverses expressions comme « faire cratère vent de cul », « transiter vent de cul » et plein d’autres expression tout aussi incompréhensibles pour le profane...

Vent de face Expression plutôt positive. Indique que le vent vient de devant (une syllabe économisée).

Ventilateur Utilisé pour diverses expressions comme : « qui a coupé le ventilateur ? » pour désigner une situation ou on ne trouve plus d’ascendances.

Vrac Grosse frontale, grosse fermeture, décrochage et autres joyeusetés...

Yes ! Se dit généralement avec un mouvement brusque de l’avant bras vers le bas, poing fermé. Manière d’exprimer une poussée de joie face à une manœuvre ou à un vol particulièrement réussi.

Zéroter Voler dans une zone aérologique très faiblement ascendante qui permet tout juste (ou à peu près) de maintenir son altitude.

Chercher sur le site...

plan du site