club de parapente du Vercors
club de parapente du Vercors
informations pratiques
sites parapente du Vercors Nord
forum et petites annonces
selections de sites
ressources diverses
Accueil > Voler dans le Vercors > Idées de cross > Au départ de Saint Martin en Vercors

Le col de Romeyer

Un cross progressif demandant un pilotage actif dans la seconde partie

Ce cross vous propose de rejoindre le col de Romeyer à 12 km au nord de Saint Martin en Vercors. L’ensemble du cross se fait en appui sur une ligne de crêtes et de falaises.

Carte IGN TOP25 - Autrans - 3235OT Carte IGN TOP25 - Villard de Lans - 3236OT

mis à jour le 16 juillet 2004

Avertissement !

le cross est une activité pleine de charme et d’imprévu mais qui demande un certain nombre de capacités de jugement et de pilotage. Ces fiches cross ne doivent pas être prises comme des modes d’emploi cross mais simplement comme un ensemble de tuyaux et de conseils sous l’entière responsabilité du pilote.

Sachez renoncer ! Prévoyez un atterrissage de secours assez tôt !

Zones aériennes

L’ensemble du trajet décrit ci-dessous est surmonté par un espace aérien de classe C au niveau FL95. Ne pas dépasser l’altitude de 2850 m (prendre 2800 m avec de la marge).

Attention ! Si vous envisagez de transiter sur Malleval, à l’Ouest vous pénétrez dans la TMA de Lyon qui au niveau FL65 - vous devez donc descendre en dessous de 1950 m (prendre 1900 m avec de la marge).

Description

Pour arriver jusqu’aux gorges de la Bourne, vous pouvez consulter le cross des Gorges de la Bourne. Vous êtes à la vertical du Sapin du Vercors ou de la brèche de Chalimont. Assurez un bon plafond : 1700-1800 m peuvent suffire si vous transiter par le Perrelier. Si vous voulez raccrocher directement la ligne de crête au Nord (au niveau du pas des Rages), mieux vaut monter jusqu’à 2000-2500 m.

Transiter au-dessus des gorges. On trouve parfois des thermiques en milieu de transition. La transition est longue car on est généralement assez contré ; l’accélérateur peut être utile... Eviter de se vacher dans les gorges, il y a de la place mais ça peut être turbulent. Essayer plutôt de rejoindre les coteaux de Rencurel.

La suite du cheminement est évidente. Ne pas hésiter à assurer régulièrement les plafond, l’alimentation étant assez irrégulière et la proximité des falaises pas toujours très sain. Les possibilités de vache sont nombreuses et faciles.

Quand vous voyez le haut des remontées de Méaudre à l’Est de la crête, le but n’est pas très loin !

Il est possible de continuer vers le nord mais les possibilités de vaches sont plus rares : il y a beaucoup d’arbres... Si vous envisagez de continuer, vous pouvez consulter l’article qui contient quelques tuyaux sur la jonction du bec de l’Orient depuis le col de Romeyer.

Si vous voulez basculer vers Méaudre, assurez un plafond correct car Méaudre est parfois un peu limite en finesse...

Comme pour le cross des Gorges, le retour est facile poussé par la brise.

Chercher sur le site...

plan du site